Nebula Capsule

Découvrez notre test complet de la Nebula Capsule

On a testé la Nebula Capsule : un projecteur de la taille d’une canette de soda !

Anker propose avec sa Nebula Capsule un video-projecteur novateur de la taille d’une canette de Coca. Le prix, lui, est sensiblement plus élevé ; mais en vaut-il la peine ? Réponse dans ce test !
Le projet Nebula Capsule, porté par Anker via une campagne de crowdfunding sur Indiegogo, a été financé à hauteur de 2 446% de son objectif pour un montant de… 1 264 348 dollars. De quoi susciter la curiosité de n’importe quel amateur de high-tech ! Et ça tombe bien, car c’est notre cas chez Clubic.

Dans la boite

A l’ouverture de la boîte, nous sommes étonnamment surpris par la qualité du packaging ; tout est bien agencé. La Nebula Capsule est accompagné d’une télécommande, d’un câble micro-USB pour la recharge, ainsi que d’un filet de rangement pour transporter la précieuse canette sans la rayer.
La Nebula Capsule est très compacte, avec un poids d’un peu plus de 400g, toute de noir vêtue.
 
La tranche supérieure laisse apparaître 4 boutons :
  • deux pour le volume,
  • un pour la mise en route/veille/arrêt,
  • et un dernier bouton pour ouvrir le menu de l’appareil.
On trouve également une molette pour régler la netteté, et la tranche inférieure.
 
On préfèrera assez vite utiliser la télécommande physique – ou virtuelle. Et cela via l’app mobile qui s’utilise de pair avec la Nebula Capsule.
L’objet, très compact, respire la qualité et le haut de gamme. Pas de surprise de ce coté : Anker est un fabricant sérieux.
La première question qui vient à l’esprit en voyant la Nebula Capsule est « Comment un aussi petit objet peut projeter une image jusqu’à 100 pouces, de façon autonome et depuis n’importe quelle source ? »

Mise en route et configuration

Au démarrage de l’appareil, il suffit de faire la mise au point manuellement, via la molette située sur la tranche.
En effet, cela pour obtenir une image nette adaptée à la distance entre la surface de projection et la Capsule.
 
On suit ensuite le process classique pour un objet connecté : connexion au Wi-Fi, téléchargement d’une mise à jour et appairage avec l’app mobile (dispo sur iOS et Android).
La Nebula Capsule tourne sous Android 7.1, avec une interface très propre, simple et fluide. On regrettera le bruit émis par l’appareil, propre à tous les projecteurs dont les lampes chauffent rapidement. Rien de rédhibitoire cependant, d’autant plus que le bruit sera couvert par l’enceinte de 5W intégrée.

Qualité d’image

Au niveau des caractéristiques techniques annoncés par Anker:
  • nous sommes en présence d’une technologie de projection DLP (0.2″ FWVGA) pour une résolution native de 854 x 480.
Bien évidemment, plus on éloignera la Nebula de la surface de projection, plus l’image sera grande mais moins précise. D’autant plus que la luminosité de 100 lumens limitera l’utilisation du projecteur aux environnements sombres.
 
Dans une configuration telle qu’une chambre avec volet fermés:
  • la Nebula Capsule placée sur une table de nuit, c’est un vrai bonheur de projeter un film sur un mur entier!
Les couleurs sont flatteuses, l’image est fluide, et le confort est là.
 
On aperçoit tout de même la grille des pixels à cause de la faible résolution, mais elle est vite oubliée dans le feu de l’action.
 
Bien entendu, la qualité de la source de diffusion sera importante :
  • Les vidéos avec un mauvais contraste auront un aspect fade.

 

Au niveau des réglages, la Nebula Capsule pourra essayer de corriger le trapèze automatiquement – plutôt efficacement – tout en laissant la possibilité de le faire manuellement. On aura également le loisir de projeter en inversé (derrière un drap blanc par exemple) ou sur le plafond (pour être certain de s’endormir après 5 minutes de film).

A l’usage : une liberté totale !

Avant de traiter les usages permis par la Nebula Capsule, parlons rapidement des sources et formats qu’est capable de diffuser l’appareil. C’est bien simple : quasiment tout ! Ultra-connectée, on peut y installer NetflixAmazon Prime VideoMolotov pour regarder la TV, VLCPlexKodi, et la liste est encore longue.
En effet, la Nebula est capable de lire des vidéos encodées en 4K, même si la résolution de projection sera bien inférieure. On peut également projeter des contenus depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette via Miracast, AirPlay ou DLNA. Comble du raffinement, elle est même équipée d’un port HDMI pour diffuser depuis une console de jeux par exemple. Enfin on pourra compter sur une autonomie d’environ 4h en mode projection, tout à fait suffisant pour regarder un film ou plusieurs épisodes d’une série.
 
Alors, soyons honnêtes, la Nebula Capsule n’a pas vocation à devenir l’écran principal du foyer. Passé ce constat, on se surprend à l’utiliser en tant que diffuseur secondaire pour plein d’usages. Projeter un film confortablement allongé dans son lit, une recette de cuisine directement derrière le plan de travail, le dernier épisode de The Leftovers dans le grenier de la grand-mère pendant ses vacances, tout est permis !
Notre petit bonheur : jouer à la Switch sur une diagonale de 2 mètres !

Un excellent projecteur d’appoint nomade

Considérée pour ce qu’elle est, un projecteur d’appoint, la Nebula Capsule fait un excellent job et se paye le luxe de pouvoir diffuser n’importe quelle source de façon nomade. On ne peut qu’être impressionné par l’efficacité d’un si petit appareil, concentré de technologies qui permet de mettre à portée beaucoup de nouveaux usages.
 
Source: Clubic
S'il vous plaît suivez et aimez-nous:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez ce blog? S'il vous plaît passez le mot :)