Android 9.0 Pie

Google présente Android 9.0 Pie

Comme prévu, Google a présenté cet été la version finale d’Android P avec l’ensemble des nouveautés à attendre. Désormais, vous pourrez appeler cette version Android 9.0 ou Android « Pie », puisque son sobriquet a aussi été dévoilé.

Par Samir Azzemou 

Après plusieurs mois de spéculations, le petit sobriquet d’Android P a été révélé cet été. Google a officialisé en effet le lancement d’Android 9.0 (nous reviendrons sur la signification de ce chiffre dans quelques instants). Ce ne sera finalement pas « Pistachio », comme le laissait croire une rumeur datant de juillet. Ce ne sera pas non « Pineapple Cake», ou « Pineapple Pie», mais « Pie » tout simplement.

Nouveau numéro de version

Google avait laissé un indice dans son jeu organisé pour l’annonce des dates du Google I/O : un gâteau à l’ananas était négligemment posé sur une table. Tout le monde a cru que Pineapple serait le mot clé. Manqué. Toutefois, « Pie » c’est bien. C’est pratique. C’est court. Comme Eclair, Oreo ou Nougat, ou KitKat. Et à l’opposé de Marshmallow ou, pire, Ice Cream Sandwich que tout le monde a fini par appeler « ICS ».

Comme nous l’avons signalé plus haut, Android Pie s’appelle aussi « Android 9.0 ». Malgré une forte proximité ergonomique avec Oreo, Google a choisi d’identifier Android Pie comme une version « majeure », à l’instar de Lollipop, Marshmallow ou Nougat. Rappelons que cela n’a pas toujours été le cas : Froyo et Gingerbread étaient des sous-versions d’Eclair, Jelly Bean et KitKat étaient des sous versions d’Ice Cream Sandwich. Mais il est vrai que depuis Lollipop, chaque année apporte son nouveau numéro. Peut-être est-ce pour réaffirmer l’importance symbolique des sorties annuelles.

Optimiser le temps

Côté fonctionnalités, Android 9.0 Pie est relativement proche de ce que nous avons pu voir au mois de mai, lors du Google I/O. La firme de Mountain View s’est attachée à apporter des services qui simplifient l’usage quotidien du smartphone avec une amélioration sur la pertinence des notifications générées par l’intelligence artificielle. La promesse : des informations utiles poussées au moment où elles sont utiles. Encore faut-il que le système sache que c’est le bon moment… Une intervention humaine sera obligatoire à un moment.

Dans son communiqué de presse, Google veut faire passer un message central : l’usager doit passer moins de temps sur son smartphone, mais grâce à Android 9.1, ce temps sera plus efficace. Les notifications plus intelligentes sont l’un des leviers pour y parvenir. L’interprétation contextuelle des recherches (affichage de résultats en fonction de préférence, de moment ou de lieu) et l’anticipation des besoins en fonction des habitudes en sont d’autres. Et il y a bien entendu « Digital Wellbeing », l’ensemble des fonctions liées au monitoring du temps passé sur le mobile (avec un tableau de bord des applications les plus utilisées).

Déjà disponible sur les Pixel

Android 9.0 est d’ores et déjà disponible pour les Pixel (première et deuxième génération). Notez que les Nexus ne sont évidemment plus concernés, même le Nexus 6P de Huawei. Google promet également que les mobiles sous Android One ainsi que les smartphones faisant partie du programme de Beta (des terminaux en provenance d’Oppo, Vivo, OnePlus, Essential, HMD / Nokia, Xiaomi et Sony) recevront leur version d’Android Pie avant la fin de l’automne. Soit avant la fin de l’année. Vous noterez que les deux principaux constructeurs sous Android, Huawei et Samsung, n’en font pas partie.

Voir aussi: L’ internet mobile au sommet en 2017

Source: Les mobiles

S'il vous plaît suivez et aimez-nous:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez ce blog? S'il vous plaît passez le mot :)