Optimisez votre référencement pour les recherches vocales

Êtes-vous voice-ready ?

Prêt à faire face à la recrudescence des assistants vocaux pour votre référencement ?

Pour le savoir, voyons si vous appliquez déjà ces quelques méthodes simples et efficaces.

Si vous lisez attentivement nos articles sur Réussir en .fr (on n’en doute pas !), vous savez déjà que l’une des grandes tendances web pour 2018, c’est la recherche vocale.

Recherche vocale

Via les assistants vocaux sur mobile (Siri sur iOS ou Google sur Android) et même dans le salon avec Google Home, on privilégie d’avantage la voie orale que le clavier.

Conséquence de tout ça : Le retour à un langage naturel influence les résultats dans les moteurs de recherche.

Autrement dit, pour continuer à apparaître en bonne position sur les moteurs de recherche, il faut modifier ses pratiques d’écriture et de référencement.

Mais pas de panique ! Ce ne sont que quelques petites méthodes à intégrer à votre approche.

Il n’y a pas besoin d’être un génie du web, ni même de maîtriser les bases du code informatique pour y arriver.

1 – Pensez « phrases » plutôt que « mots clés »

mots clésJusqu’ici, que ce soit pour le référencement naturel ou payant, tout se concentrait autour de mots clés.

Des termes stratégiques comme « plombier – Paris – 18e » qui allaient aiguiller l’internaute à travers les moteurs de recherche pour rediriger vers un site.

A présent, l’approche se veut conversationnelle.

Ce sont des phrases complètes qui apportent le trafic le plus qualitatif.

Voilà pourquoi les titres et les sous-titres de vos pages web doivent, de préférence, adopter un ton plus humain.

2 – Demandez-vous : « Mais quelles questions se posent les internautes ? »

Vous n’imaginez pas le nombre de requêtes vocales qui commencent par « Où », « Comment » ou « Qu’est-ce que ».

Et oui, internet est là pour résoudre tous les petits tracas de la vie quotidienne !

Aussi lorsque vous rédigez un texte sur votre site, demandez-vous à quelle question il peut répondre – et à laquelle vous pouvez bien sûr répondre.

N’hésitez pas non plus à inclure cette question dans l’une de vos phrases.

3 – Renseignez vos coordonnées

Ce n’est pas la première fois qu’on vous le recommande, mais si ce n’est pas encore fait, renseignez vite vos coordonnées de contact sur votre site et quelques annuaires en ligne (principalement Google My Business, Yelp et les Pages Jaunes) !

Près d’un quart des recherches vocales ont pour but d’obtenir des inform

ations localisées.

Vos coordonnées doivent comprendre :

  • le nom de votre entreprise,
  • son adresse,
  • un numéro de téléphone,
  • un email de contact,
  • vos horaires et jours d’ouverture ;
  • un plan de votre quartier.

Avec tout ça, vous devriez être trouvé !

4 – Enregistrez des informations complémentaires

Et par « informations complémentaires », on veut parler de « marqueurs de données structurées ». Késako ?

Ce sont des infos pertinentes présentes sur votre site et que les moteurs de recherche peuvent trouver et analyser très rapidement.

Pour y parvenir, il suffit d’utiliser l’outil d’aide au balisage de Google.

Facilement et selon le type de votre entreprise, vous allez surligner les informations clés telles que votre numéro de téléphone, vos horaires d’ouverture et même des avis clients.

Source: Réussir en .fr

Voir aussi: Référencement : la méthode simple et efficace qui marche !

S'il vous plaît suivez et aimez-nous:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez ce blog? S'il vous plaît passez le mot :)