Blockchain : Streamr rallie HPE et Nokia à sa marketplace

HPE et Nokia rejoignent le cercle des partenaires de Streamr, qui a développé une « place de marché de données » basée sur Ethereum.

Donner aux individus davantage de contrôle sur leur vie privée et les mettre en capacité de monétiser les données qu’ils produisent :

La société Streamr explore cette même piste au travers d’une place de marché officiellement lancée à l’occasion de la conférence Consensus 2018.

L’événement – dont la quatrième édition se tient du 14 au 16 mai – constitue le temps fort de la « Blockchain week » organisée à New York par l’agence chargée de l’attractivité économique de la ville.

À sa création en 2012, Streamr n’évoluait pas dans cet univers.

L’entreprise basée en Suisse – mais dont les équipes se trouvent en Finlande – donnait dans le trading algorithmique.

Elle avait ensuite basculé vers une plate-forme de gestion des données issues des objets connectés.

L’approche actuelle avait été dévoilée en février 2017 à Paris, dans le cadre de l’EDCON, qui réunit la communauté Ethereum.

Et pour cause : la marketplace de Streamr repose sur cette blockchain, où sont inscrits les termes des contrats entre fournisseurs et acheteurs de data.

Sur la vingtaine de flux aujourd’hui connectés, la plupart sont en accès gratuit.

Certains sont le fruit d’initiatives individuelles, à l’image de la position de la Station spatiale internationale et des cours des cryptomonnaies sur la plate-forme d’échange Kraken.

D’autres proviennent de partenariats avec des organisations comme Smart Citizen.

Celles-ci déploie un réseau communautaire de capteurs open source servant entre autres à mesurer la pollution aux particules fines.

Quelques sources sont payantes*, à l’instar des données de localisation fournies par Fysical. (la firme singapourienne a rejoint la boucle dans le cadre d’un changement de modèle économique consécutif au scandale Cambridge Analytica).

streamr

Qui a dit Amazon ?

La conférence Consensus est l’occasion d’officialiser le ralliement de grands noms : HPE et Nokia.

Le partenariat avec HPE porte sur les véhicules connectés.

Le groupe américain met à contribution sa gamme Edgeline. (systèmes hyperconvergés de traitement en périphérie)

Ceci dans le cadre d’un prototype fondé sur une blockchain privée hébergée dans le cloud Microsoft Azure.

La connexion est établie avec le bus de données d’une Audi Q2, pour collecter plus précisément des informations relatives au fonctionnement des essuie-glaces.

En ligne de mire, des instituts météorologiques qui pourraient ainsi affiner leurs prévisions.

Streamr donne un autre exemple :

  • Des renseignements sur les niveaux de carburant combinés à des localisations GPS pourraient permettre à des stations-service:
    • d’envoyer des bons de réduction aux conducteurs des véhicules proches et dont le réservoir est presque vide.

Nokia a, pour sa part, fait le pont avec ses stations radio Kuha, utilisées pour délivrer du Wi-Fi en zones rurales.

L’éditeur américain OSIsoft rejoint aussi la liste des partenaires.

Il entend faciliter le partage de données entre les clients de son infrastructure ouverte PI System.

Aussi, utilisée dans des secteurs comme l’énergie et l’industrie pétrolière pour optimiser la gestion des sites de production.

On aura relevé qu’Amazon explore également le concept de la blockchain pour la monétisation de données.

Un brevet déposé par ses soins liste:

  • des cas d’usage dans la maintenance,
  • la veille d’actualité…
  • ou encore la liste le suivi, par les autorités financières, de l’ensemble des transactions en cryptomonnaies.

* Les flux payants se monnayent en DATAcoins.

En effet du nom d’une cryptomonnaie que Streamr a financée à l’automne dernier par l’intermédiaire d’une ICO à 30 millions de dollars.

Photo d’illustration : Streamr

Source: ITESPRESSO

S'il vous plaît suivez et aimez-nous:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimez ce blog? S'il vous plaît passez le mot :)